Nicolas Janus est nommé Global Medical Affairs Manager Thrombose chez LEO Pharma

                                                                                                                                                       
 
A compter du 1er juin 2017, Nicolas Janus est nommé Global Medical Affairs Manager Thrombosis pour le segment stratégique du Traitement Classique. Il rapportera au Dr Christos Georgakopoulos, Global Medical Affairs Thrombosis Director au sein de la nouvelle Business Unit Thrombose de LEO Pharma basée à Ballerup au Danemark. 
 
Nicolas Janus est Docteur en pharmacie. Après un cursus à la faculté de pharmacie de Paris V, il a obtenu un master de recherche clinique à Paris XI. Puis, il a intégré le service ICAR* et le service de néphrologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où il a mené durant 12 ans une carrière de pharmacien clinicien et en recherche clinique. Depuis 2014, Nicolas Janus collaborait avec LEO Pharma notamment comme conférencier pour présenter des travaux sur la thrombose dans le domaine de la néphrologie, du cancer et chez les patients âgés.
 
Nicolas Janus est né en France en 1978 et a passé toute son enfance au Japon à Tokyo. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il partagera son temps entre le Danemark et la France, qui reste au niveau mondial, la filiale la plus importante de LEO Pharma, aussi bien en termes de résultats, d’implantation territoriale que d’innovation.  
 
Avec son Héparine de Bas Poids Moléculaire, LEO Pharma a été l’un des premiers acteurs à mettre en évidence le lien, parfois fatal, entre thrombose et cancer ; ainsi, LEO joue un rôle crucial pour aider les patients à traiter et anticiper une thrombose veineuse profonde ou une embolie pulmonaire et ce, dans le monde entier. 
 
 
Pour plus d'information, vous trouverez le communiqué de presse ci-dessous: 

* Le service ICAR est un service de conseil sur l'adaptation de la posologie des médicaments chez le patient insuffisant rénal, sur les effets rénaux des médicaments et sur les interactions avec les immunosuppresseurs chez le patient transplanté.
 

Nous utilisons des cookies sur ce site

LEO Pharma utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez vérifier quels cookies nous utilisons, leurs actions et comment les désactiver cliquez ici.

En fermant ce message, vous acceptez notre utilisation de cookies sur ce site en accord avec notre politique de cookies, à moins que vous ne les ayez désactivés.