Résultats annuels 2019

Traduction française. Seule la version originale fait foi.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Croissance du chiffre d’affaires de 7 % en 2019,amélioration des marges et succès des projets du portefeuille de R&D : LEO Pharma se donne les moyens de ses futures ambitions

Ballerup, Danemark, le 27 février 2020.

En 2019, LEO Pharma a aidé 92 millions de patients et a généré un chiffre d’affaires de 10,805 milliards DKK

  • Progression du chiffre d’affaires 2019 de 4 % à 10,805 milliards DKK, à la faveur d’un solide quatrième trimestre, signe d’une nouvelle dynamique portée par les très bonnes performances d’Enstilar® et Kyntheum® et les produits dermatologiques sur ordonnance du portefeuille acquis auprès de Bayer.
  • Progression du chiffre d’affaires sous-jacent de 7 % hors effets de change, cession d’activités non stratégiques à Karo Pharma et autres effets exceptionnels.
  • Dans la région Europe+, le chiffre d’affaires a progressé de 5 % à 6,840 milliards DKK soutenu par Enstilar®, Kyntheum® et le portefeuille racheté à Bayer.
  • Dans la région International, le chiffre d’affaires a progressé de 12 % à 3,117 milliards DKK dopé par l’acquisition du portefeuille auprès de Bayer.
  • Aux États-Unis, le chiffre d’affaires a reculé de 22 % à 848 millions DKK en raison de la concurrence des produits génériques et de la pression exercée sur les prix. Le marché américain reste un facteur clé de future croissance pour LEO Pharma qui intensifie les préparatifs en vue de lancer le tralokinumab.

Avec une croissance continue et une meilleure rentabilité, le portefeuille de produits établis reste la pierre angulaire de l’activité

  • Le chiffre d’affaires généré par le portefeuille de produits dermatologiques établis (c.-à-d. hors traitements de la thrombose) a augmenté de 10 % par rapport à 2018, soutenu par Enstilar®, Fucidine® et le portefeuille de produits sur ordonnance acquis auprès de Bayer. La croissance reste solide dans les régions Europe+ et International.
  • Enstilar® est désormais le produit le plus vendu du portefeuille des traitements du psoriasis et continue de gagner des parts de marché sur les corticostéroïdes. Plus d’un tiers des traitements topiques du psoriasis dans le monde est produit par LEO Pharma en termes de volume.
  • Ajusté des cessions exceptionnelles de produits à Karo Pharma, l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) dégagé par le portefeuille de produits établis a totalisé 3,198 milliards DKK, soit une marge opérationnelle en hausse de 4 points de pourcentage de 31 % en 2019, contre 27 % en 2018.

LEO Pharma a investi 23 % de son chiffre d’affaires dans la R&D en 2019 avec des avancées significatives dans l’ensemble du pipeline

  • Les études cliniques pivots de phase 3 sur le tralokinumab ont atteint leurs objectifs primaires et secondaires. Fort de ces résultats, LEO Pharma se prépare à déposer des dossiers réglementaires de demande d’autorisation de mise sur le marché aux États-Unis, en Europe et au Japon, pour son premier lancement mondial d’un traitement biologique.
  • Patidegib (développé et détenu par le partenaire PellePharm) entre désormais en phase 3. Le partenariat noué avec PellePharm signe l’entrée de LEO Pharma dans les maladies rares cutanées.
  • LEO Pharma dispose désormais d’un produit en phase 3 (tralokinumab) avec la possibilité d’en détenir un second (patidegib) via l’acquisition de PellePharm, et de deux produits en phase 2 (delgocitinib et un inhibiteur PDE4 par voie orale), ce qui marque une progression remarquable de son pipeline en phase avancée.
  • Grâce à ces progrès, LEO Pharma assoit sa position dans les traitements dermatologiques qui figurent parmi les trois domaines thérapeutiques à la croissance la plus rapide.
  • Nouveaux partenariats : contrat d’option avec Ubiquigent Ltd. pour deux nouveaux composés, développement conjoint avec Elektrofi de technologies de formulation d’anticorps, partenariat avec Epicore Biosystems sur leurs technologies portables et Portal Instruments pour leurs dispositifs innovants d’administration de médicaments sans aiguille.

Ajusté de la cession exceptionnelle de produits non stratégiques à Karo Pharma, l’EBIT a progressé de 5 %

  • Investissements significatifs dans de nouveaux traitements innovants de la dermatite atopique, de l’eczéma, du psoriasis et du syndrome de Gorlin.
  • Les investissements en R&D ont augmenté, passant de 18 à 23 % du chiffre d’affaires, essentiellement en raison de la recherche sur le tralokinumab.
  • En 2019, l’augmentation des coûts en recherche et développement, les coûts d’intégration du portefeuille Bayer et les pertes de valeur d’investissement se sont soldés par une perte nette.

Objectifs en 2020 : rentabilité et augmentation des investissements dans l’innovation

  • En 2020, le chiffre d’affaires devrait progresser de l’ordre de 2 à 5 %, soit 11,0 à 11,4 milliards DKK.
  • L’objectif est de continuer de se concentrer sur l’amélioration de la rentabilité du portefeuille de produits établis, tout en augmentant considérablement les dépenses en recherche et développement après le développement réussi du pipeline en 2019, afin de poursuivre la transformation de LEO Pharma en une société dont l’innovation est le moteur de croissance.
  • LEO Pharma anticipe une perte d’exploitation en 2020 de 1,8 à 2 milliards DKK, avec un bénéfice de 1,9 à 2,0 milliards DKK pour le portefeuille de produits établis et une perte d’exploitation de 3,5 à 3,6 milliards DKK pour le portefeuille de produits innovants.

« 2019 a été une année phare pour LEO Pharma dont les résultats, aussi bien sur le plan clinique que financier, ont été excellents. Avec une croissance du chiffre d’affaires de 7 %, LEO Pharma a rempli ses objectifs. Le très bon quatrième trimestre nous donne confiance pour 2020. Nous avons par ailleurs réalisé d’importants progrès dans notre transformation en une société dont l’innovation est le moteur de croissance. Les résultats de la phase 3 du tralokinumab vont nous permettre de déposer prochainement une demande d’autorisation de mise sur le marché aux États-Unis, en Europe et au Japon, et nous avons avancé sur d’importants projets et partenariats. Grâce à la rentabilité renforcée de nos produits établis, nous sommes en bonne voie pour poursuivre cette transformation. Nos résultats sont à l’image de ces investissements. L’innovation est essentielle à la réussite durable de LEO Pharma en dermatologie, un des trois domaines thérapeutiques à connaître la croissance la plus rapide. Confortés par nos succès cliniques en 2019, nous investirons davantage dans notre portefeuille de R&D en 2020. Nous posons les fondations de notre ambition : devenir le leader du marché, forts de nos portefeuilles de produits et de R&D robustes, en mesure d’aider les patients à vivre une vie saine, libérés des désagréments de leur maladie », s’est félicitée Catherine Mazzacco, CEO et Présidente de LEO Pharma.

Chiffres clés

 

Rapport annuel 2019

Les résultats complets sont consultables dans le rapport annuel 2019 de LEO Pharma sur son site https://leo-pharma.com/Our-responsibility/Our-annual-reporting

 

#FIN#

A propos de LEO Pharma

LEO Pharma aide les patients à avoir une peau saine. Portée par son esprit pionnier, l’entreprise est un des leaders en dermatologie médicale dotée d’un solide pipeline de R&D et d’une large gamme de traitements. Fondée en 1908, LEO Pharma appartient intégralement à la Fondation LEO. Depuis des décennies, sa recherche et son développement sont dédiés à l’amélioration des connaissances en dermatologie et à la mise au point de nouveaux de traitements de référence pour les personnes souffrant de maladies cutanées. LEO Pharma dont la maison mère est basée au Danemark compte 6 000 collaborateurs dans le monde qui aident 92 millions de patients dans 130 pays. En 2019, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 1,45 milliard d’euros.

Pour plus d’informations, consultez www.leo-pharma.fr 

 

Contacts

Henrik Kyndlev
Global External Communications
+45 3140 6180
hdtdk@leo-pharma.com

 

Fanny Gaudry
Directrice de la communication
+33 1 30 14 45 74 / + 33 6 78 45 81 38
fygfr@leo-pharma.com

2020-21I – 02/2020

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.