Avec du "pso", jusqu'à 31% de bonheur en moins !

A l'occasion de la journée mondiale du psoriasis (29 octobre), le LEO Innovation Lab, structure d'innovation digitale indépendante de LEO Pharma dédié, aux patients atteints de psoriasis, dévoile les chiffres France de la première étude internationale consacrée à l'impact du psoriasis sur le bonheur.

Menée auprès de 121 800 personnes dans 184 pays, en coopération avec le Happiness Research Institute*, Think Tank** indépendant dédié au bien-être, au bonheur et à la quali-té de vie, l’étude a réuni 2 482 patients français. Les résultats, issus de l’application PsoHappy lancée en France début 2017 et présentés en partenariat avec les associations de patients France Psoriasis et PSO Contact, confirment toute la difficulté de vivre avec du psoriasis. lls mettent en lumière l’impact du psoriasis sur le bonheur des personnes qui en sont atteintes à travers la charge psychologique et émotionnelle, le stress, la perte d’estime de soi, la solitude… 

Cette étude inédite révèle que les femmes sont les plus impactées dans toutes les dimen-sions du bonheur. Au global, le niveau de bonheur est réduit chez tous les patients atteints de psoriasis, d’environ 10% chez ceux qui ont un psoriasis léger à modéré et de 31% chez les patients atteints de psoriasis sévère. Le psoriasis est une maladie chronique de la peau qui touche près de 3 millions de personnes en France.

Avec du "pso", jusqu'à 31% de bonheur en moins !

Présentation des chiffres clés

Le World Happiness Report sur le Psoriasis 2017 a pour objectif d'apporter un éclairage sur les répercussions sur le bonheur (considéré comme bien-être subjectif) chez les personnes atteintes de psoriasis. Affronter le quotidien avec cette maladie chronique entraîne des répercussions sur la qualité de vie et sur un large spectre d'indicateurs de bien-être subjectif, comme en attestent les différents témoignages de patients venant illustrer les résultats de l'enquête. 

  • Mon psoriasis et moi : le bonheur avec un petit b

Alors que, selon le classement du Happiness Research Institute, la France se situe dans le peloton de tête des pays les plus heureux dans le monde (32è rang sur 157) avec un indice de 6,4, les Français atteints de psoriasis, eux, atteignent en moyenne un niveau de bonheur de 5,76. Ce niveau de bonheur va jusqu'à être diminué de 31% (lorsque l'atteinte est considérée par eux-mêmes comme sévère et de -10% et -12%; lorsqu'ils considèrent leur psoriasis comme léger ou modéré).

Dans le strict cadre de l'enquête PsoHappy, la France, qui se situe également dans le haut du classement des pays les plus heureux, chute au 12ème rang (sur 19 pays interrogés) : l'impact du psoriasis sur le bonheur est ainsi plus important pour les Français que dans d'autres pays.

La Norvège, le Mexique et la Colombie figurent en tête de liste de l'enquête de PsoHappy avec le niveau de bonheur le plus élevé. Ceux avec le plus faible niveau de bonheur sont l'Italie, la Chine et le Royaume-Uni.

"Il est surprenant de constater que le Danemark a été désigné comme l'un des pays les plus heureux au monde dans les deux derniers rapports annuels de l'ONU alors qu'il est placé 14ème sur 19 lorsqu'il s'agit du bonheur des patients atteints de psoriasis", commente Meik Wiking, CEO du Happiness Research Institute.

 

  • Inégalité de genre : les femmes les plus affectées

L'étude PsoHappy montre que les femmes atteintes de psoriasis ont un niveau de bonheur inférieur à celui des hommes souffrant de cette même maladie. Les femmes ressentent davantage de stress et plus encore en France : 77% se disent souvent stressées contre 63% des hommes. 

L'estime de soi est aussi très affectée : seulement 17% des femmes souffrant de psoriasis ont une image positive d'elles-mêmes contre 38% pour les hommes.

36% des femmes se sentent comprises par leurs ami(e)s proches contre 43% des hommes.

 

  • Stress, estime et confiance en soi : voyants au rouge !

Parmi les nombreux déterminants du bonheur, le stress se révèle être l'indicateur psychologique prédominant de mal-être chez les personnes souffrant de psoriasis. Les Français qui en sont atteints sont 54% plus stressés ! Avec un indice évalué à 23,2 sur 40 (le niveau de stress considéré comme normal se situant à 15 sur 40), ils ont le niveau de stress le plus élevé dans l'ensemble des pays interrogés. Et parmi les émotions et expériences quotidiennes - positives comme négatives - la détresse est le sentiment le plus prédominant pour caractériser les personnes souffrant de psoriasis. Les Français, et les femmes en particulier, atteints de psoriasis expriment "mal vivre" leur psoriasis. Seulement 17% des femmes françaises se sentent bien ; 20% ont confiance en elles et ressentent un sentiment d'inutilité.

 

  • Seul(e) avec mon pso

Le sentiment d'isolement et de solitude est exacerbé quand on vit avec du psoriasis : 34% des Français interrogés se sentent seuls. Ils partagent aussi le sentiment dêtre incompris par leurs proches ; seulement 36% des femmes affirment que leurs amis proches savent ce que signifie vivre avec du psoriasis. Ce sentiment est ressenti par 47% des patientes lorsqu'il s'agit de leur famille. Interrogés quant à l'impact de la maladie sur leur vie quotidienne, les patients évoquent une vie sentimentale extrêmement affectée (69%), des difficultés touchant à l'intimité sexuelle (55%), la mobilité et la vie physique (62%).

 

  • J'ai "mal à mon pso" : localisation et symptômes

Les résultats français montrent que les zones les plus atteintes sont les bras (42%), le cuir chevelu (41%), le dos (24%), les jambes (24%) et les genoux (23%). Le niveau de bonheur est le plus fortement impacté lorsque le psoriasis concerne les articulations, la mobilité (genoux) ou les parties génitales. 

En étudiant le rapport entre le niveau de bonheur et les zones du corps atteintes par le psoriasis, on constate que le psoriasis du cuir chevelu est associé à une baisse du niveau de bonheur de -7% (pour les hommes mais de -12% pour les femmes), alors que sur les parties génitales, il correspond à -19% pour les hommes et -20% pour les femmes. 

 

  • Relation patient-médecin : l'exception culturelle française ?

90% des Français interrogés affirment avoir facilement accès à un professionnel de santé (contre 69% pour l'ensemble de l'étude). Contrairement, aux autres pays du monde, les patients français consultent : en majorité leur médecin traitant (57%), puis leur dermatologue (34%). Ces résultats mettent en lumière la spécificité du parcours de soin français.

En dépit de l'accès relativement facile aux professionnels de santé en France, les patients expriment une certaine insatisfaction quant à la relation entretenue avec le professionnel de santé : seulement 53% affirment que celui-ci comprend l'impact du psoriasis sur leur bien-être : 37% pensent que les médecins ne prennent pas suffisamment leur psoriasis au sérieux et 65% se disent ne pas être suffisamment informés sur les différents traitements.

Dr N. Mackenzie, Directrice des Affaires Médicales, LEO Pharma France : " A l'occasion de la Journée Mondiale du Psoriasis, nous sommes convaincus que la diffusion de ces résultats pourra aider les patients à partager plus facilement leur mal-être et favorisera le dialogue avec les professionnels de santé." 

 

Psoriasis et notoriété, de l'urgence de communiquer

Enseignements et perspectives

A la question "Y a t'il suffisamment de sensibilisation du grand public sur la maldie ?", 86% des patients interrogés en France considèrent qu'on ne parle pas assez de psoriasis. En moyenne, l'ensemble des pays interrogés, ce chiffre atteint 74%.

 

Pour consulter le communiqué de presse dans sa globalité, cliquez ici.

Pour plus d'information sur les résultats de l'étude PsoHappy, cliquez ici

 

Nous utilisons des cookies sur ce site

LEO Pharma utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez vérifier quels cookies nous utilisons, leurs actions et comment les désactiver cliquez ici.

En fermant ce message, vous acceptez notre utilisation de cookies sur ce site en accord avec notre politique de cookies, à moins que vous ne les ayez désactivés.