Prix LEO Pharma Charles Grupper

Le prix Charles Grupper vise à récompenser un article accepté ou publié lors de l'année en cours et signé par le demandeur, jeune clinicien ou chercheur de moins de 45 ans, dans le domaine de la Dermatologie, en recherche fondamentale ou en recherche clinique. Le prix Charles Grupper existe et prime des chercheurs depuis 20 ans.

Les dossiers de candidature peuvent être soumis à LEO Pharma pour le Prix 2017.

Pour en savoir plus

Dossier de candidature 2017

Les statuts du prix Charles Grupper 2017
 

Lauréats et thèmes primés :

2016 :                                                                        

                                                                                                                                                                                                                                     
 - La carbamylation des protéines : marqueur général de vieillissement.
« Un autre résultat majeur de notre étude est que l'accumulation des protéines carbamylées dans la peau est d'autant plus rapide que la durée de vie de l’espèce est courte. Ainsi, l'intensité de la carbamylation semble inversement liée à la longévité. »

 Dr Laëtitia GORISSE laboratoire de Biochimie Médicale et Biologie Moléculaire du CHU de Reims.
 
 
- La sécrétion des lysosomes de cellules de mélanome neutralise la cytotoxicité des CTL à la synapse lytique.
« Notre hypothèse est que l'efficacité limitée des CTL dans leur combat contre les tumeurs est le résultat d'une balance défavorable entre la capacité des CTL à tuer les tumeurs et une résistance tumorale intrinsèque à l'activité cytolytique des CTL. »
 
 

 

2015 : 

- Mycobacterial Toxin Induces Analgesia in Buruli Ulcer by Targeting the Angiotensin Pathways
"Nous avons étudié l'action de la mycolacone, toxine de M.ulcerans, sur les neurones expliquant l'hypoesthésie des lésions de l'ulcère de Buruli et ouvrant de nouvelles perspectives pour le développement de nouveaux candidats antidouleur". Dr Estelle Marion
http://www.cell.com/cell/abstract/S0092-8674%2814%2900656-4 

- Peripheral and local human papillomavirus 16-specific CD8+ T-Cell expansions characterize erosive oral lichen planus
"Le lichen plan érosif muqueux (LPEM) est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire s'active anormalement contre les cellules des muqueuses.
Les études dirigées par Nicolas Fazilleau apportent aujourd'hui la preuve que les cellules immunitaires impliquées dans le LPEM sont les mêmes que celles qui sont activées en réaction à une infection par le papillomavirus humain (de type HPV-16), ce qui indiquerait un lien entre la maladie et le HPV. Ces résultats sont publiés dans la revue Journal of Investigative Dermatology."  
Dr Nicolas Fazilleau
http://www.nature.com/jid/journal/v135/n2/full/jid2014397a.html

 

 

2014 :

- Initial metastatic kinetics is the best prognostic indicator in stage IV metastatic melanoma.
“L’objectif de ce travail était de calculer la cinétique de croissance de la masse tumorale et d’étudier sa valeur pronostique dans une cohorte de patients atteints d’un mélanome métastatique”. Dr. Caroline Gaudy-Marqueste

- elF4F is a nexus of resistance to anti-BRAF and anti-MEK cancer therapie.
“Mon travail a permis d’identifier un nouveau marqueur de réponse aux nouvelles thérapies ciblées du mélanome, ainsi qu’une nouvelle cible potentielle dans les tumeurs, contre laquelle des inhibiteurs spécifiques pourraient être combinés aux thérapies déjà existantes». Dr. Lise Boussemart

2013 :

- Un canal ionique qui protège la peau contre les escarres.

- Interaction entre mastocytes et lymphocytes T humains dans la production d'interleukine 22 et interféron gamma inflammatoires.

2012 :
- Interleukin-36-Receptor Antagonist Deficiency and Generalized Pustular Psoriasis.

- Human Epidermal Langerhans Cells Maintain Immune Homeostasis in skin by activating skin resident regulatory T Cells.

2011 :
- GENiusVac, une stratégie vaccinale anti-tumorale innovante basée sur des cellules dentritiques plasmocytoïdes (pDCs) allogéniques.

- Etude de phase II de l'administration de cetuximale en monothérapie, en première ligne de traitement chez des patients ayant un carcinome épidermoïde inopérable.

2010 :
- Rôle des mutations de c-kit dans la transformation des mélanocytes et implications thérapeutiques.

- Cartographie et spécialisation fonctionnelle des cellules dendritiques de la peau.

Mis à jour le 27/02/17

Nous utilisons des cookies sur ce site

LEO Pharma utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez vérifier quels cookies nous utilisons, leurs actions et comment les désactiver cliquez ici.

En fermant ce message, vous acceptez notre utilisation de cookies sur ce site en accord avec notre politique de cookies, à moins que vous ne les ayez désactivés.