Aller au contenu

Nous récompensons les jeunes cliniciens ou chercheurs en dermatologie

Le prix Charles Grupper1 vise à récompenser un article accepté ou publié lors de l'année en cours et signé par le demandeur, jeune clinicien ou chercheur de moins de 45 ans, dans le domaine de la dermatologie, en recherche fondamentale ou en recherche clinique. 

Le prix Charles Grupper existe et prime des chercheurs depuis plus de 25 ans. 2022 marque ainsi la 29ème édition.

 

Comité scientifique 

 

  • Pr BOUAZIZ Jean-David – Hôpital Saint Louis – Paris 
  • Pr CAUX Frédéric – Hôpital Avicenne – Bobigny 
  • Pr GAUDY MARQUESTE Caroline – Hôpital de la Timone – Marseille 
  • Pr QUÉREUX Gaëlle - Centre Hospitalier Universitaire – Nantes 
  • Pr SENESCHAL Julien – Centre Hospitalier Universitaire – Bordeaux 
  • Pr STOEBNER Pierre Emmanuel – Centre Hospitalier Universitaire – Nîmes

 

Nous offrons 2 prix d’une valeur de 6 500 euros chacun

 

Les dossiers de candidature doivent être soumis à LEO Pharma pour le Prix 2022 avant le 30 juin 2022.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Règlement et dossier de candidature disponibles sur ce lien et statuts du Prix Charles Grupper consultable ici.

 

 

Lauréats et thèmes primés :

 

2021 :

 

  • Dr Axel Villani pour l’étude du rôle des lymphocytes T CD8 cytotoxiques dans la nécrolyse épidermique toxique publiée dans la revue Science Advances. 
  • Dr Matthieu Talagas pour son travail publié dans Annals of Neurology, visant à mieux comprendre les interactions entre kératinocytes et neurones sensoriels qui ouvrent de nouvelles perspectives dans la prise en charge de la douleur et du prurit.

 

2020 : 

 

  • Florent AMATORE (CHU La Timone, Marseille) pour son travail sur l’expression du récepteur ICOS (Inducible Co-Stimulator) dans les lymphomes T cutanés épidermotropes et les applications thérapeutiques potentielles de son ciblage qui pourrait induire une inhibition des cellules tumorales
  • Clément JACQUEMIN (INSERM, Bordeaux) dont les travaux ont établi que l’augmentation du récepteur NKG2D à la surface des lymphocytes T CD8 péri-lésionnels chez le patient atteint de vitiligo était liée à l’activité de la maladie.

 

2019 : 

 

  • Dr Océane Ducharme  pour son travail intitulé « Mutations of the B-cell receptor pathway confer chemoresistance in primary cutaneous diffuse large B-cell lymphoma leg-type » dont l’objectif était d'identifier des marqueurs prédictifs de réponse à une polychimiothérapie associée à un anticorps monoclonal chez les patients atteints de lymphome B cutané primitif diffus à grandes cellules de type jambe (LBCGC-MI). 
  • Dr Beatriz Germán Falcón pour son travail intitulé « Disrupting the IL-36 and IL-23/IL-17 loop underlies the efficacy of calcipotriol and corticosteroid therapy for psoriasis ». L’étude avait pour but d'investiguer le mécanisme par lequel un analogue de la vitamine D, seul ou en association avec les corticostéroïdes, régule l'axe inflammatoire IL-23/I L-17 dans le psoriasis, avec pour but utile de contribuer à l’élaboration de traitements sûrs, plus efficaces et mieux ciblés.

 

(1) Ce prix fait l'objet d'une déclaration aux instances ordinales concernées conformément à la loi sur l'encadrement des avantages.